Données médicales > Les études

Etude sur l'effet d'un environnement chaud sur la réponse immunitaire lors d'activités opérationnelles. Revue "Médecine et Armées" - février 2006

Téléchargez cette étude (zip - 426Ko)

page 1

page 2

page 3

page 4


En France, il n'y a pas vraiment de grandes études en cours sur les pathologies en rapport avec la guerre du Golfe ou les opérations des Balkans. (voir le site des Balkans) au sujet des études du Service de Santé des Armées, à propos justement des Balkans). Volonté politique, manque de moyens financiers ?

Les autorités ont demandé, en 2001, au Professeur SALAMON et à son équipe d'étudier la question pour les vétérans du Golfe. Le professeur a consulté tous les résultats des études menées au Canada et dans les pays anglo saxons. Il a peut-être été aidé par le Dr Feussner, dont on lira son témoignage (voir plus loin). Le professeur Salamon a ensuite préconisé la menée d'une étude épidémiologique sur les vétérans français de la guerre du Golfe.

La mission parlementaire d'information a donné le chiffre de 25 000 militaires présents dans le Golfe en 1990/1991. Le Ministère de la Défense, lui, a toujours varié sur les chiffres et finalement n'a pas pu donner toutes les coordonnées de ces militaires, au professeur, pour que le questionnaire d'étude leur soit envoyé. Ce même ministère s'était engagé à lancer des appels médiatiques pour que ces militaires (surtout ceux qui avaient quitté l'armée) puissent contacter le professeur Salamon. A part une ou deux publications dans des revues destinées aux médecins, ces appels (presse et médias audio-visuels) pour retrouver les vétérans qui avaient aussi le plus souvent changé d'adresse, n'ont jamais été faits. Avigolfe a collaboré, sur ce point, avec le professeur. Un premier rapport d'étape a été rendu rendu public en décembre 2003 (lire le résumé du rapport d'étape).

Le rapport définitif a été remis au Ministère de la Défense, le 13 juillet 2004 (lire le rapport du Professeur Salamon et les réactions).

Pendant de nombreuses années des études étaient menées à l'étranger, souvent à cause de la pression des associations de vétérans. Vous pourrez lire, en langue française, ce qui a été fait au Canada, en allant sur le site du Ministère de la Défense canadien.

Aux USA, des études ont été menées, comme on peut le lire dans le témoignage du docteur FEUSSNER (à noter qu'à plusieurs reprises et ce, jusqu'en 2001, les autorités françaises ont été "renseignées", tout comme celles des autres pays de la coalition de la guerre du Golfe, par les Américains, le docteur Feussner a fait partie de l'une de ces "délégations américaines").

Mais, on peut lire aussi avec beaucoup d'intérêt le document suivant montrant que, finalement, ces études et ces recherches étaient "orientées". Sans le financement du richissime Ross Perot, certaines études indépendantes n'auraient pas pu être menées.

Voici une liste de documents intéressants. Si vous comprenez la langue de Shakespeare, vous pouvez vous rendre sur les sites suivants. Vous y trouverez l'adresse du site internet des Vétérans américains de la guerre du Golfe mais aussi toutes les publications faites par le Dr Garth Nicolson. Ce docteur a retrouvé des mycoplasmes chez un très grand nombre de vétérans américains de la guerre du Golfe. Nous vous recommandons la lecture du livre de Marleen Teugels: Armes sales, Guerre propre ? aux éditions Labor (voir la rubrique : LIVRES pour plus de détails). Pour en dire deux mots, il s'agit ici de se débarrasser d'un mystérieux Mycoplasme fermentans incognitus susceptible de contaminer des proches de vétérans malades qui souffrent notamment du Syndrome de Fatigue Chronique ou de fibromyalgie (rhumatisme des tissus mous). Le remède existe, il s'agit d'un antibiotique. Voir dans les annexes du livre de Marleen Teugels le Brevet de fabrication américain de ce médicament. Encore faut-il être informé et faire les recherches et analyses qui conviennent !

La fibromyalgie est un syndrome classifié en rhumatologie (liste ICO-10, M-79-0), reconnu par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 1992.

Contacts : Union Française des Associations de Fibromyalgiques Carole Robert 4, rue du Moulin d'Amour, 17220 La Jarrie Tél/fax : 05 46 35 60 71 e-mail : fibro-ufaf@infonie.fr Le site de L'U.F.A.F

Pour finir, nous vous invitons à lire le compte rendu des travaux de Malcolm Hooper. Nous vous livrons ici la traduction de ce qui nous a semblé être important et en rapport avec les maladies des vétérans. Ces études ont été faites sur les vétérans britanniques.

Les travaux de Gath Nicolson comme ceux de Malcolm Hooper montrent bien qu'il ne faut pas parler de SYNDROME pour le Golfe comme pour les Balkans, mais de plusieurs MALADIES déjà plus ou moins connues ayant des causes également connues. Les recherches devraient approfondir les connaissances et les remèdes de ces maladies. Tout en reconnaissant que les causes déclenchantes étaient bien présentes dans le Golfe comme dans les Balkans. Signalons que Malcolm Hooper travaille aussi avec le Pr Durakovic qui, lui, a beaucoup exploré la piste de l'Uranium Appauvri.
Nous avons fait une place particulière à l'UA et ses méfaits dans la rubrique : Les pathologies. C'est un sujet très important. Le Pr Durakovic a acquis maintenant une renommée mondiale. Il traque encore et IL EN TROUVE, des traces d'Uranium Appauvri en Afghanistan ou en Irak, après la 2e guerre. En Afghanistan il a acquis la conviction que la puissance de l'UA de la 1ère guerre du Golfe avait été multipliée par 6, environ. Il a bien retrouvé aussi des Afghans contaminés!

Les Docteur GATTI et MONTANARI ont trouvé, eux, des nanoparticules mortelles, formées lors des impacts des munitions à l'Uranium Appauvri sur la cible, dans l'air de Bagdad en 2006 ! Rappelons que la mission de scientifiques de l'ONU (l'UNEP) conduite par Monsieur Pekka HAAVISTO avait retrouvé ces mêmes particules aériennes, 7 ans après, sur les lieux frappés par l'OTAN lors du conflit en Bosnie (1994-1995).

L'HUMANITE ENTIERE est menacée à plus ou moins long terme par ces nanoparticules qui voyagent, tel le nuage de Tchernobyl, au dessus de nos têtes. C'EST UNE SITUATION EXTREMEMENT GRAVE ET PREOCCUPANTE. Il ne faut pas s'étonner de l'accroissement perpétuel du nombre des cancers dans les populations sur les lieux des conflits. Mais aussi chez nous !!!, ces particules en sont l'une des causes parmi tant d'autres en constant accroissement.


Etude du Dr Céline Dupin : LIRE


NOUVELLE étude : Le Quotidien du Médecin du 03/05/07.(www.quotimed.com) Page informations générales. LIRE



Haut de page
Accueil
L'association
Statuts
Composition
But et actions
Instruction pénale
Bon de soutien 2010
Comment adhérer ?
Les livres
Notre album photo

Données médicales
Synthèses
Pathologies
Les études
Recherches à effectuer

Documents
Présidentielles 2007
Assemblée Nationale
Document à télécharger
Les actualités
Communiqués de presse
Articles de presse
Courriers
Photos guerre des Balkans
Photos guerre du Golfe
Vidéos et audio

Divers
Les actions
Vos témoignages
Vos avis de recherche
U.A. - Eléments de débats
Liens
Contact


Association AVIGOLFE - contact@avigolfe.com
© Avigolfe 2017 - Conception site : Fabien Lacroix